Actualité TNS Voegtlinshoffen

THEATRE NATIONAL du SECATEUR

VOEGTLINSHOFFEN

Création : novembre 2018 

La lecture fortuite d’un monologue de Joél Pommerat,  soumis à l’équipe qui, enthousiaste, se l’approprie. Un texte fort autour duquel se construit la nouvelle création: une réflexion sur ces femmes «childfree», exaspérées par une société qui les stigmatise, qui décident de ne pas avoir d’enfants, qui revendiquent leur choix et l’assument.

« Des vies tellement «pas réussies» que sauve, par éclats, un sens fragile de la communauté. »

 Evidemment le TNS 2018/19 de Voegtlinshoffen ne sera toujours pas follement gai, mais ce sera néanmoins parfois drôle, un humour bien trempé dans la tragédie humaine au titre de

« Ce soir je ne suis pas contente, et je le dis. Voilà »

sur des textes extraits de

M.VIESNIEC : Attention aux vieilles dames rongées par la solitude

J.POMMERAT : Cet enfant – Je tremble

G.BOURDET : Petit théâtre sans importance

 Avec : Alexandre ALEXIOU, Béatrice BIEHLER–ROTH, Lilly FORD, Michèle FULGONI, André GROSHANS, Christophe HARTMANN, Jean-Marie HUTH, Elora PENSERINI,

Mise en scène : Jean-Pierre ANGER

Durée probable : 1h 15

 

Un chant d’amour sans espoir peut aussi figurer la plus efficace des règles d’action.

Albert CAMUS L’homme révolté

 « Essayer d’atteindre le plus intime, pour toucher la conscience ».

K.Warlikowsky

dimanche   3 novembre à 17h à VOEGTLINSHOFFEN

réservation indispensable au 03 89 49 38 06

 

samedi 10 novembre à 20h30 à BEBLENHEIM

au festival « 3coups » `

renseignements/réservation au 06 27 09 23 71

 

Article DNA sur les 25ans  du TNS en 2018

Nouvelle pièce en cours:

«Inscrit dans le marbre »

  A l’occasion des 25 ans du TNS

voir rétrospective  ici:  https://youtu.be/8c9Htnm1g5g

et reprise de la pièce:                           

« CISEAUX-PAPIER-CAILLOU »   

de Daniel KEENE

   Un moment de la vie d’un tailleur de pierre mis à la porte de son entreprise: deuil de la perte d’emploi, mais aussi le temps de la résilience. Un drame qui peut sembler banal, mais est au contraire universel, grâce à l’écriture minimaliste et musicale de KEENE.

                «Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots. N.SARRAUTE».

le 30 Mai 2018 à 20h Salle des marronniers à Eguisheim

Mise en scène : Jean-Pierre ANGER      

Avec : Lily FORD, Michelle FULGONI ou Elora PENSERINI  (en alternance), André GROSHANS, Christophe HARTMANN               

                                               Régie/Création lumière : Boris ANGER